Actions culturelles

Actions culturelles / Modules pédagogiques
 


 
L’équipe artistique du Rictus a une très longue expérience des interventions en milieu scolaire, variant au fur et à mesure des années ses outils pédagogiques, parfois liés à son activité de création mais surtout destinés à sensibiliser les élèves sur des thématiques plus précises, comme la violence, le harcèlement, la tolérance…
Pour tout devis, nous contacter au 06 89 77 67 54
 


 
MODULE I – LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT MORAL ET / OU PHYSIQUE
2 représentations au choix

Pour rire pour passer le temps de Sylvain Levey

HARCÈLEMENT PHYSIQUE
Deux individus demandent à un 3ème de taper sur un 4ème. Où les questions du sens, de la soumission à l’autorité, de la manipulation sont à l’oeuvre dans un processus qui pourrait être interrompu.

Petite forme explosive d’après Pour rire pour passer le temps de Sylvain Levey
Durée : 30 minutes – 4 comédiens
Entre 1 et 3 représentations / jour + débat
Jauge maxi : 3 classes / représentation || Accessible dès la 4ème
Chaque représentation est suivi d’un débat avec une psychologue.
Prise en charge possible par le C.D.

HARCÈLEMENT MORAL
Trois collègues de travail entament un travail de sape psychologique envers un quatrième qui va finir par détruire ce dernier. Où il est question de perversité, de manipulation, d’exclusion. Attitudes rendues possibles par de subtils mécanismes de lâcheté et de culpabilité.

Petite forme d’après Au pays des de Sylvain Levey
Durée : 30 minutes – 4 comédiens
Entre 1 à 3 représentations / jour + débat
Jauge maxi : 3 classes / représentation || Accessible dès la 2nde
Chaque représentation est suivi d’un débat avec une psychologue.
Prise en charge possible par le C.D.

 


 

MODULE II – RÉFLÉCHIR À L’ACTUALITÉ DE L’EXIL ET DE LA MIGRATION

LECTURES THÉMATIQUES

Atelier en direction de lycéens pour un travail de recherche et de créativité en parallèle du spectacle Guerre. Ce spectacle est une fiction racontant l’exil d’une famille européenne contrainte à l’exil au Proche Orient. En partant de la vision des lycéens sur des thèmes comme la Guerre, l’Exil et la Migration, nous nous proposons de recueillir leurs craintes, mais aussi leurs espérances.

Objectifs visés

  • À travers une pratique créative (écriture, travail sur la voix, collecte de sons), il s’agira de libérer l’imaginaire des élèves tout en les aidant à canaliser leurs émotions dans une recherche collective.
  • Les techniques mises en œuvre dans les différents ateliers proposés ont pour but de transformer des questions ou des émotions en ébauches artistiques.

Différents ateliers

1 : Atelier de production d’écrit
Il s’agit de réunir un ou plusieurs groupes de 12 élèves, amenés à s’exprimer sur les thèmes évoqués ci-dessus (atelier d’écriture dirigée).
Objectif : Il s’agit d’amener les élèves à produire des textes, courts récits, poèmes, chansons. Ce matériau sera utilisé pour la suite de notre projet car ils serviront de base pour les ateliers suivants.
2 : Atelier vocal
Au cours cet atelier, il s’agit de travailler avec les comédiennes à la prise de voix, à la lecture à voix haute, à l’interprétation vocale. Parallèlement avec un autre groupe, il s’agira de mettre en voix, les poèmes (travail choral, poésie sonore) qui serviront au montage final.
Objectif : Acquérir quelques techniques pour poser sa voix, travailler sur les rythmes, travailler sur le chœur. (Il s’agit ici moins de chant que de travail sur la sonorité).
3. Atelier sons
Avec l’aide d’un ingénieur du son, il s’agit, partant des textes produits plus haut, d’imaginer un environnement sonore propice à l’illustration et à la suggestion sonore.
Objectif : Développer l’imaginaire à partir de contraintes matérielles, évoquer des situations avec des objets quotidiens, approche d’une bande son…
4. Mise en forme finale
Nous proposons de réaliser au final la lecture des récits produits par les élèves, mis en voix et sonorisés par les autres en direct, façon production radiophonique.
 


 
MODULE III – Communiquer dans les situations de la vie professionnelle

Méthode et approche pédagogique

Tout en parlant ou en poursuivant son idée, on doit être attentif aux interventions des autres, à leurs réactions, à l’expression de leur visage concernée ou non, en accord ou non.

Tout en s’imposant, on doit s’adapter à la logique et à la sensibilité des interlocuteurs et de l’auditoire en général. Il faut mémoriser, organiser, créer simultanément.

Le théâtre, comme toute expression artistique, offre une vision ou une reformulation du monde réel. C’est donc par le biais de l’art dramatique que les stagiaires découvriront leur potentiel en communication.

Chaque séance commence systématiquement par un échauffement physique et vocal (diction, respiration, lecture, placement de la voix, maîtrise du souffle, travail au micro.).

Puis découverte du corps outil (posture, maîtrise de l’équilibre, relaxation, occupation de l’espace scénique, conscience de soi, de l’autre, de l’environnement, improvisations muettes ….etc.)

En fin de stage réinvestissement des acquis, grâce à la pratique de d’improvisations dirigées, dans le domaine professionnel.

1 comédien. Publics Bac pro, écoles supérieures durée 10 heures à répartir sur plusieurs jours. Jauge 16 participants max.