Revue de presse – Avignon off 2019

01 juillet 2019

GUERRE et si ça nous arrivait ?

La revue de presse du spectacle « Guerre, et si ça nous arrivait? » de Janne Teller présenté du 5 au 28 juillet à 9h50 à Présence Pasteur / Festival AVIGNON OFF 2019

Webtheatre.fr – 15/07/19
« Beau travail sur la perception et choc salutaire. Les migrants, c’est nous. Ou ce pourrait être nous. La pensée ne vous quitte pas au sortir de cette fine utilisation des diverses virtualités. » Gilles Costaz
Webtheatre-Guerre avignon
 
Classique en Provence – 15/07/19

« Trente cinq minutes d’une sobre intensité, sans pathos, mais comme une sidération, un vrai coup de poing dans notre douce quiétude. « Si, aujourd’hui, la France était en guerre, que ferais-tu ? Toi, oui, toi, où irais-tu ». Le renversement complet de perspective (c’est moi, c’est toi, qui devons fuir, mais où… ?), avec un tutoiement immersif, bouscule tout notre univers. C’est derrière un écran de projection – figures aléatoires, formes mouvantes – que les deux comédiennes se parlent, nous parlent. La salle est dépouillée, totalement nue ; même pas une chaise, un simple tabouret pour les éventuels cheveux blancs. L’inconfort oblige à l’adhésion. »
Classique en provence – Guerre

Theatres.com – 12/07/19
« Guerre et si ça nous arrivait » qui se joue actuellement à l’Espace Pasteur est une fable étonnante et glaçante de Janne Teller mise en scène par Laurent Maindon. Si la France subissait soudain la guerre, où irait-on ? Construit sur cette uchronie, le spectacle ne laisse personne indifférent et nous transporte dans un univers inconnu pour lui. Un spectacle à vocation pédagogique à voir d’urgence! »
Juillet 2019 – Théâtres.com
 
Pasunecritique.com – 13/07/19
« Ouvrez vos esprits » : c’est qu’auraient pu dire les deux comédiennes à notre arrivée.
Quand le spectacle commence, nous sommes invités à écouter ce récit qui forcément interroge : « Et si nous étions obligés de fuir notre pays. » Sans parler d’une éventuelle guerre, les changements climatiques pourraient nous y contraindre… Et c’est toujours la même question qui m’assaille : Ces spectacles-là prêchent-ils déjà des convaincus ?
Pour nous raconter cette histoire, l’équipe artistique sollicitera notre boîte à imaginaire. Nous suivons les voix des comédiennes, des images projetées et transformées en direct, des jeux d’ombres (et je suis toujours comme un gamin en voyant ce qu’on peut faire avec les lumières et ces ombres qui se multiplient ou qui changent d’échelle). Nous pourrions presque fermer les yeux et laisser notre esprit se frayer un chemin dans ce monde dystopique.
C’est immersif (je me répète), mais pas agressif. C’est convaincant mais pas donneur de leçons. »
Juillet 2019 – Pasunecritique.com
 
Holybuzz.com – 12/07/19
« Si actuel !
Impossible de traiter du sujet des migrations sans être taxé d’anti-évangélique ou de donneur de leçon. Dans cette pièce, rien que du factuel de la part d’une autrice particulièrement documentée sur le sujet. Et une inversion des rôles dont on espère qu’elle ne soit pas prémonitoire… »
Juillet 2019 – Holybuzz.com
 
La Terrasse – Guerre – Entretien avec Laurent Maindon du 26 juin 2019

Revue de presse Paris – 2018

09 mai 2019

La revue de presse des spectacles « Fuck america » et « Asphalt Jungle »
présentés à la Manufacture des Abbesses – Paris 18ème en 2018.

REVUE PRESSE RICTUS – PARIS OCT18-compressed

Rictus Dernières #16

21 mars 2019

Une photo de Wolfgang Hasselmann

Une hirondelle ne fait pas le printemps a-t-on coutume de dire. En revanche des projets et des rêves pleins la tête, cela pourrait bien évoquer la floraison puis les bourgeons, puis des fruits pour tenir tout l’hiver. Alors fermons les yeux un instant et imaginons la suite…

Au programme de ce Rictus Dernières :
– Un petit mot sur la prochaine création du Rictus, le projet RUPTURES, écrite par Sedef ECER et Sonia RISTIC
– Des lectures publiques PlatO et ASSITEJ-FRANCE
– Une annonce de GUERRE à Avignon l’été prochain
– Une présentation de Et la neige de tout recouvrir, la création de Marion Solange-Malenfant

CONSULTER LE PDF

Décès de Edgar Hilsenrath

15 janvier 2019

Edgar Hilsenrath à Paris - 2018

Edgar Hilsenrath nous a quittés le 30 décembre 2018 suite à une pneumonie. Il a été enterré samedi 12 janvier 2019 au célèbre Cimetière Prominentenhof de Berlin, tout près de la tombe du dramaturge allemand Bertolt Brecht et de celle du philosophe allemand Georg Wilhelm Friedrich Hegel. Plus d’informations en plusieurs langues sur le site officiel hilsenrath.de

Rictus Dernières #15

12 décembre 2018

Rictus Dernières #15

L’année 2018 s’achève après quelques très belles aventures théâtrales qui se sont fait l’écho des affres et des blessures des hommes.
Plus que jamais nos théâtres doivent être des lieux nécessaires de résistance à l’adversité et doivent demeurer des caisses de résonance des souffrances de notre monde.
En attendant les hypothétiques promesses du Père Noël, voici les infos des récentes et prochaines actualités du Rictus. D’autres projets en gestation verront le jour plus tard, nous vous en parlerons bientôt.

Bonne lecture, bon décembre et bonnes fêtes de fin d’année !

Au programme de ce Rictus Dernières :
– Bilan de l’opération Manufacture des Abbesses
– Reprise de GUERRE (de Janne Teller) en 2019
– Un petit mot sur la prochaine création du Rictus, le projet RUPTURES, écrite par Sedef ECER et Sonia RISTIC
– Une présentation de fin de résidence prévue à Nantes pour The snow would cover up
– Une présentation du réseau PLatO auquel le Rictus est adhérent

CONSULTER LE PDF